AYAHUASCA: Voyage au coeur de l'enfer

16 avril 2010

AYAHUASCA: ATTENTION ARNAQUE! LE VOYAGE AU COEUR DE L'ENFER

Quand la curiosité se transforme en drame

Je mets en ligne mon témoignage pour éviter que d'autres drames ne se produisent. Ne jouer pas avec le feu. La prise d'ayahuasca est une  « expérience spirituelle » très dangereuse.  

Je le mets en ligne pour alerter. J'ai frôlé la mort à cause de cette « expérience spirituelle » qui ne m'a apporté que des problèmes et rien de positif. Avec la lucidité et le recul que j'ai aujourd'hui, cela peut être dit: l'ayahuasca et le chamanisme sont un piège! C'est un attrape-nigaud dangereux qui reste un business juteux pour des prétendus guérisseurs.

Les gens semblent y aller délibérément....ayuhuasca ou liane de la mort, tout est secret, opaque, caché...ténèbreux...pourtant les gens (auxquels j'ai fait partie) foncent dedans!

Ne mettez pas votre vie en jeu pour rien. 

Voici le nom de quelques victimes: (mis-à-jour Jan 2015)

http://www.theguardian.com/uk-news/2014/apr/27/british-backpacker-dies-hallucinogenic-drug-colombia
Henri Miller, 19 ans, retrouvé mort en Colombie après avoir pris part à un rituel chamanique.

- http://www.frecuencialatina.com/90segundos/interior.php?not=&idnot=43490
Fabrice Epiene Pierre Champion, français mort durant une session d'ayahuasca. Celine Rene Margarite Briset transportée à Lima dans un état grave. Aux dernière nouvelles, Céline nous a malheureusement quitté.

- http://www.livinginperu.com/news-3661-peru...p-monday-apr-23
Kevin Furnas décédé, il s'est pendu après avoir pris de l'ayahuasca.

- http://terresacree.org/mort2.htm Deux italiens ont été trouvés morts.

D'après quelques recherches sur Internet, j'ai lu que beaucoup d'autres sont restés « perchés », laissés seuls par les pseudo guérisseurs dans la forêt, d'autres ont encore des séquelles mentales. Qui aidera ces personnes ?

(je reçois des messages qui minimisent ce mensonge qu'est l'ayahuasca ou mettent en doute des risques pour la santé, ceci est irresponsable. Les deux dernières victimes françaises de Novembre 2011 aurait pu être sauvées si elles avaient lu mon témoignage.)

Il faut être lucides car le jour de la catastrophe, il est trop tard pour faire marche arrière et la situation peut être hors de contrôle.

J'ai vécu personnellement cela, ça fait quelques années. J'ai perdu 5 années de ma vie où je n'étais pas en mesure quasiment de faire quoique ce soit. Voici mon expérience au Pérou, dans un « camp chamanique » où je suis resté une assez longue période.

Mon périple dans le camp d'Iquitos (Pérou)

Qu'est ce qu'il m'a fait faire un voyage de plus de 10.000 Km pour aller au Pérou?

J'étais dans une phase un peu houleuse de ma vie où je me posais pas mal de questions. A la recherche de solutions, je me suis tourné vers une recherche spirituelle, qui j'en étais sur me donnerait des réponses.
Suite à la lecture d'un post sur un forum, je me suis intéressé au chamanisme et plus particulièrement à l'ayahuasca. J'ai lu un reportage d'un passionné. Je lui ai demandé des informations sur le camp qu'il fréquentait (qui est d'ailleurs réputé aujourd'hui même) et j'y suis allé.

Après de longues heures d'avion, j'arrive dans la ville d'Iquitos au Pérou.
Je rencontre le chaman, il a l'air plutôt tranquille.

Dès l'arrivée au camp, celui-ci me fait patienter 3 jours dans une sorte de chambre d'hôte. Pendant ce temps, je ne vois que peu de fois le chaman et je commence à m'immerger dans l'environnement de la forêt. Après ces jours d'attente passés, il me donne le programme et me fait descendre plus profondément dans la forêt dans ce qu'ils appellent un tambot (sorte de hutte en bois équipé d'un lit, d'un hamac et de wc vétuste).
Son programme est le suivant: tous les jours, diète (régime alimentaire sans viande, ni sucre, ni sel) pour une « purification » et pour que la puissance de l'absorption soit plus fortes; 3 fois par semaine, cérémonie chamanique de prise d'ayahuasca.

Jusqu'à là, rien de rebutant. Le passionné m'a même dit: « de toute façon, tu ne risques rien ». Ce qui est faux et je l'ai appris à mes dépens.

Le début du programme a été le début de l'entrée en enfer.

La cérémonie se déroule comme suit:
Le chaman se tient sur une sorte d'autel où il semble tenir la présidence; Sur sa table, des pierres noires, blanches, des ustensiles. Dans l'assemblée, il y a toutes les personnes désireuses de prendre de l'ayahuasca.
Quand j'y suis allé, il y a avait aussi bien des occidentaux que des péruviens locaux.
Chacun passe tour à tour, vers le chaman qui lui donne une coupe du "breuvage magique". La suite de la cérémonie se passe en écoutant des chants (les icaros) qui sont censés appelé les esprits.

Le calvaire pour moi a commencé lors des première prises. L'AYAHUASCA est un psychotrope très puissant (peut-être plus fort que des LSD suivant le dosage). J'ai perdu le contrôle de tout ce qui se passait dans ma tête.
En réalité, toutes les images, toutes les pensées qui arrivent, vous ne les contrôlez pas et vous ne pouvez pas les contrôler. Vous n'êtes plus le maître de vos pensées, vous ne maîtrisez plus ce qu'il va se passer.

Dans l'assemblée, toutes les personnes se mettent à vomir et sont dans un état de délabrement. Certains n'arrivent plus à marcher ou à parler.

Le danger avec l'ayahuasca est double d'une part, il est physique et d'autre part, spirituel.

Car en dehors du risque physique, l'ayahuasca ouvre des portes dans l'âme.

Ces portes ouvertes permettent l' « évasion spirituelle » que beaucoup de gens recherchent, c'est en fait un voyage astral. C'est extrêmement dangereux car on peut rester « perché ». Ce voyage ne se fait que dans un monde imaginaire où cauchemar, ténèbres, rêves et fantaisie se mèlent. Tout est irréel et on nage dans l'imaginaire.
Je confirme d'après ma propre expérience et le témoignage des gens qui étaient avec moi. 

Les icaros sont des chants pour attirer des esprits que personne ne peut connaître, même le chaman.
La vérité, c'est que ces esprits sont des esprits impurs d'en bas. Celui qui prend de l'ayahuasca a des portes ouvertes dans son âme. Ces esprits peuvent entrer en lui. Ils peuvent aussi créer des malédictions ou des malheurs.

Il y avait plusieurs occidentaux dans le camp. D'autres personnes autre que moi avaient des problèmes de portes ouvertes même après que la cérémonie soit terminée. CES PORTES NE SE REFERMAIENT PAS. Je vous raconte pas l'atrocité. J'ai même fait un tour à l'hopital d'Iquitos.
Un américain qui était là depuis plusieurs mois me disait qu'il entendait des OVNI tous les soirs qui venaient le rendre visite dans son tambot.

En réalité, après quelques semaines de « programme chamanique », nous nous sommes réunis et nous nous sommes rendu compte du piège dont lequel nous sommes tombés. Le chaman n'est rien d'autre qu'un sorcier, une sorte de marabout qui parlent et négocient avec des esprit d'en bas; et rien n'est gratuit avec ces esprits.

Plusieurs choses nous ont mis la puce à l'oreille, déjà notre piteux état qui ne s'améliorait pas.
Les agissements des chamans nous ont donné beaucoup d'indications. Nous avons eu écho de plaintes dans les environs. Les chamans étant de personnes issu de milieu pauvre, la tentation est grande d'escroquer sans scrupule les gens.
Quand la situation les dépassent, ils n'hésite pas à laisser les "patients" dans la forêt ou ils les renvoient en ville pour s'en débarasser.

Je vous en prie: réfléchissez à bien avant d'entamer un tel voyage: le risque encourru est inutil! Gardez votre temps et votre argent.

Des pratiques d'en bas ne peuvent pas vous tirer vers le haut. Ca n'est pas possible!

Il est faux de se dire qu'on peut essayer et ne rien risquer.
L'ayahuasca est extrêmement dangereuse, elle a d'ailleurs été interdite en France par la Santé Publique et même partout en Europe, ça n'est pas pour rien.

Il est faux de penser que l'ayahuasca a le pouvoir de guérir même les maladies incurables (notamment le cancer).
On dit même qu'elle a le pouvoir de réécrire l'ADN. Ca n'est que du pure mensonge!

Pour l'évasion spirituelle, il est de même nature qu'une personne qui aurait pris un champignon hallucinogène ou une drogue dure. Les rêves et l'évasion se fait dans le royaume de l'IMAGINAIRE ET DU REVE! Depuis quand un rêve ou un cauchemar a t'il pu guérir une personne ou fait avancer une personne??

Les chamans avec leur pratiques ténébreuses tendent des pièges monstrueux, ils cherchent des pigeons qui se prendraient dans leur filet.
Le manque de connaissance, l'ignorance et la séduction d'essayer peut faire tomber dedans.

je dis encore une fois: ATTENTION car une fois dedans, c'est fini! le bad trip, vous ne savez pas quand il finira.

Personnelement, je ne vous raconte pas le calvaire que j'ai enduré. Il y a des habitants du site forestier qui sont venu me voir, ils ont eu pitié de moi car à ce que j'ai compris, ils m'entendaient crier la nuit alors que j'étais à l'autre bout de la forêt.

Que se passait'il dans ma tête après l'absortion d'ayahuasca? J'ai vécu un chaos indescriptible telle une explosion nucléaire dans ma tête, j'étais perdu dans un monde irréel de ténèbres. Dans un sursaut de conscience, j'ai voulu prendre ce qui était proche de moi... une cuillière pour me sucider. Mais dans mon état, je n'ai pas réussi.

Dans cette horreur, j'ai fait une rencontre inattendu. Je pense que j'ai crié tellement fort qu'une personne m'a entendu: DIEU.

Je pense que Dieu m'a sauvé. Pourquoi ? Je ne sais pas.

J'étais extrêmement prêt de la mort car au bord de l'implosion mentale.

Je ne suis pas né dans un milieu chrétien mais une personne m'est apparu et a évité que je meurs: Jésus Christ. Il y a avait un tableau avec Jésus comme chez beaucoup de péruvien, j'ai cru en Jésus et je crois que c'est ce qui m'a sauvé.

Même si par la suite, j'ai beaucoup souffert car je n'ai pas eu le réflexe et l'intelligence de me tourner vers lui aussitôt, je suis sur qu'il est intervenu pour préserver ma vie.

Aujourd'hui, je suis rentré, je garde encore quelques sequelles de cette expérience notamment des sifflements dans les oreilles qui me gênent surtout pendant mon sommeil. Malheureusement, ça, ça ne partira jamais...

Aujourd'hui, je sais qui est vraiment Dieu. Sans son aide, je pense qu'à l'heure qu'il est, je serais mort.

Je me dis que Dieu m'a peut-être sauvé pour que je témoigne.  

Pour ceux qui pensent que c'est grâce à l'ayahuasca que j'ai trouvé la voie. Je le dit clairement: il n'a jamais été dit qu'il faille traverser l'enfer pour arriver à Dieu. Dieu n'est pas un tortionnaire et il ne cautionne pas les moyens tortueux. Au contraire, il dit bienheureux ceux qui le reconnaitront, ils éviteront les pièges du Mal.

Dieu existe, il a un nom et je suis sur de l'avoir vu dans mon horreur. Parfois, on croit que l'herbe est plus verte ailleurs, on recherche des réponses à des millers de kilomètres alors que la vérité est juste à côté de chez soi. Dieu, c'est bien Jésus Christ. 

Il veut que l'on se tourne vers lui dans la foi. C'est le meilleur moyen. Ca évite la mort ou de frôler des dangers extrêmes pour être sur que c'est bien lui le Dieu véritable.  

De toute cette torture subie, je livre ce message : revenez vers Dieu, et Dieu, c'est Jésus Christ, obéissez-lui et faites lui confiance. Il a vraiment pouvoir sur tout, même sur la mort.  

 

Posté par restezlucides à 14:24 - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,